La petite galette ronde

Publié le : 11/10/2019 17:36:42
Catégories : Contes et histoires , Les contes classiques

Dans une jolie maison de bois vivaient un paysan et sa femme. Un jour le paysan demande à sa femme :

- Je mangerais bien de la galette aujourd'hui, tu ne voudrais pas nous en préparer une ?

- Vouloir c'est facile mais je n'ai plus de farine, comment veux-tu que je prépare une galette sans farine ?

- Retourne le sac, secoue le bien fort et tu récupéreras un peu de farine.

Et voilà notre paysanne qui secoue le sac autant qu'elle peut et récupère deux grosses cuillères de farine. Elle mélange la farine avec de la crème et des œufs et prépare une jolie galette toute ronde. 

Elle met la galette à cuire sur le feu et bientôt la sort du feu toute ronde et toute dorée.

Le paysan est fort content :

- En voilà une bonne odeur !

- Ne sois pas trop pressé, elle est trop chaude, impossible de la manger tout de suite.

Et la galette est posée sur le bord de la fenêtre pour refroidir. La galette est restée longtemps sans bouger à refroidir. Elle est restée longtemps, très longtemps, trop longtemps. Elle s'est ennuyée et tout doucement a roulé. Voilà notre galette qui roule vers le sol, passe dans la cuisine, traverse la porte. Et la voilà partie vers la forêt, notre jolie galette toute ronde et toute dorée s'est envolée.

En chemin, elle rencontre un lièvre.

- Jolie galette toute ronde et toute dorée, qui sent si bon, je vais te manger !

- Non lièvre tu ne me mangeras pas, écoute plutôt ma chansonnette

 

Je suis une galette

Toute ronde, toute dorée

De farine je suis faite

Sur le feu j'ai bien doré

De la ferme je me suis sauvée

Lièvre, crois-tu vraiment pouvoir m'attraper ?

 

A peine finie, la galette s'enfuit. Elle court vite sur le chemin et échappe au lièvre.

Un peu plus loin, elle rencontre un loup.

- Jolie galette toute ronde et toute dorée, qui sent si bon, je vais te croquer !

- Non loup tu ne me mangeras pas, écoute plutôt ma chansonnette

 

Je suis une galette

Toute ronde, toute dorée

De farine je suis faite

Sur le feu j'ai bien doré

De la ferme je me suis sauvée

Et du lièvre je me suis sauvée

Grand loup crois-tu vraiment pouvoir m'attraper ?

 

A peine finie, la galette s'enfuit. Elle court vite sur le chemin et échappe au loup.

Un peu plus loin, elle rencontre un ours.

- Jolie galette toute ronde et toute dorée, qui sent si bon, je vais te dévorer !

- Non ours tu ne me mangeras pas, écoute plutôt ma chansonnette

 

Je suis une galette

Toute ronde, toute dorée

De farine je suis faite

Sur le feu j'ai bien doré

De la ferme je me suis sauvée

Et du lièvre je me suis sauvée

Et du loup je me suis sauvée

Ours brun crois-tu vraiment pouvoir m'attraper ?

 

A peine finie, la galette s'enfuit. Elle court vite sur le chemin et échappe à l'ours.

Un peu plus loin, elle rencontre une renarde.

- Bonjour jolie galette toute ronde et toute dorée

Et sans attendre la galette reprend sa chanson préférée :

 

Je suis une galette

Toute ronde, toute dorée

De farine je suis faite

Sur le feu j'ai bien doré

De la ferme je me suis sauvée

Et du lièvre je me suis sauvée

Et du loup je me suis sauvée

Et de l'ours je me suis sauvée

Renarde, crois-tu seulement pouvoir me manger ?

 

- Mais quelle jolie petite chansonnette. Comme c'est charmant. Ah ! Si je n'étais pas vieille et sourde je pourrais mieux l'entendre. Ne voudrais-tu pas monter sur mon museau et me la rechanter. Tu me ferais tellement plaisir.

La jolie galette, toute contente, saute sur le museau de la renarde et chante à nouveau sa chansonnette.

- Que c'est beau ! Bravo ! Quelle magnifique petite chanson ! Je l'aime tellement que j'aimerais beaucoup l'entendre encore une fois mais j'entends si mal. Ne voudrais-tu pas te mettre sur ma langue pour la rechanter, je t'entendrais beaucoup mieux.

La jolie galette, toute heureuse, saute sur la langue de la renarde. Mais la galette n'a pas le temps de chanter, elle saute sur la langue de la renarde et ... la renarde l'a avalée, toute crue !

Tu étais une jolie galette

Toute ronde, toute dorée

De farine tu étais faite

Sur le feu tu as doré

De la ferme tu t'es sauvée

Et du lièvre tu t'es sauvée

Et du loup tu t'es sauvée

Et de l'ours tu t'es sauvée

Mais de la renarde rusée n'a pu en réchapper !

- Ah ! Vraiment quelle belle chansonnette !

Vous pouvez chanter la petite chanson de la galette sur l'air que vous souhaitez. L'idéal est d'utiliser un air de comptine connu de vos enfants : en connaissant déjà l'air ils chanteront très vite avec vous.

Pour cette vidéo, nous l'avons chantée sur un air traditionnel russe de l'opéra La Khovantchina de Moussorgski. 

Texte d'Annikina d'après le conte russe "Kolobok" sur les illustrations de Sébastien Pelon

Articles en relation

Partager ce contenu

Ajouter un commentaire

Vous devez être enregistré
Clic here to registered