L’essentiel à savoir sur le Krav maga

Désignant combat rapproché en hébreux, le krav maga est une vieille méthode de self défense qui combine des techniques provenant de diverses disciplines. C’est un système de combat de combat qui peut être très utile dans le quotidien. Quel est l’essentiel à savoir sur cette méthode de combat ? Découvrez tout ici.

Le krav maga : Qu’est-ce que c’est ?

Le krav maga est une méthode d’auto défense inventée dans les années 40 par l’israëlo-tchécoslovaque Imi Lichtenfeld, champion incontesté de boxe et de lutte. En effet, Imi Lichtenfeld se sert de son expertise dans plusieurs sports de combat pour créer une seule discipline, qui est le krav maga. Dans cette discipline, on se sert de tout comme : coups de pieds de la boxe française, du judo, mais aussi de divers mouvements de lutte. Cependant, Richard Douieb, Président de la fédération européenne de krav maga et créateur du premier cours en France souligne que ce n’est pas en mélangeant toutes les disciplines qu’on fait du krav maga.

Méthode de self défense accessible à tous

Contrairement aux autres sports de combats pratiqués en compétition, il n’y a aucune règle particulière en krav maga, puisqu’il y est enseigné comment se défendre dans la rue ou n’importe où de manière réaliste. Assurément, tout est pensé afin de savoir se défendre de la meilleure des façons face à une agression quelle que soit sa nature dans la vie de fois les jours. Tel est son but. Le krav maga est ouvert à tous. Les contre-indications sont pareilles que celles des autres sports de combat de manière générale. Donc interdite aux personnes enceintes et aux personnes ayant des problèmes cardiaques.

A lire :   Les démarches à suivre pour ouvrir un garage automobile

Les grades

Le krav maga est une méthode qui s’est inspirée de plusieurs autres arts martiaux en ce qui concerne les techniques de combat mais aussi des grades et la progression. Ainsi, comme au judo ou au karaté, on obtient une ceinture de couleur différente selon la progression en tant que combattant. Comme dans les autres combats, on commence donc avec la ceinture blanche, puis la jaune, ensuite l’orange, la verte, la bleue, la marron et enfin la ceinture noire. De plus, il existe un système de barrette pour marquer l’évolution d’un combattant entre deux ceintures. Après la ceinture noire, on trouve, on trouve cinq autres grades.